1. La sonde Hayabusa2 réussit son second atterrissage sur un astéroïde  La Liberté
  2. La mission d'Hayabusa2 sur l'astéroïde Ryugu | AFP Animé  AFP
  3. La sonde japonaise Hayabusa-2 réussit à se poser une seconde fois sur l'astéroïde Ryugu  Le Monde
  4. Mission à risque : le Japon se prépare à se poser une dernière fois sur l'astéroïde Ryugu  SciencePost
  5. Astéroïde Ryugu : le bouquet final d'Hayabusa-2 avant le retour sur Terre  Sciences et Avenir
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
La sonde japonaise Hayabusa2 a réussi à se poser brièvement jeudi matin (heure japonaise) sur un lointain...La sonde japonaise Hayabusa2 a réussi à se poser brièvement jeudi matin (heure japonaise) sur un lointain...

La sonde Hayabusa2 réussit son second atterrissage sur un astéroïde - La Liberté

La Jaxa, qui s'est interrogée sur l'opportunité de réaliser une deuxième tentative pour récupérer des échantillons sur l'astéroïde Ryugu, a finalement donné son feu vert il y a quelques jours. Le...La Jaxa, qui s'est interrogée sur l'opportunité de réaliser une deuxième tentative pour récupérer des échantillons sur l'astéroïde Ryugu, a finalement donné son feu vert il y a quelques jours. Le...

Cette nuit, Hayabusa-2 va de nouveau prendre des échantillons sur l'astéroïde Ryugu

La sonde Hayabusa2 est actuellement en train d'effectuer sa dernière descente sur l’astéroïde Ryugu, en vue de récolter de nouveaux échantillons.La sonde japonaise Hayabusa2 est actuellement en train de manoeuvrer sa dernière descente sur l’astéroïde Ryugu, en vue de récolter de nouveaux échantillons. Placée autour de l’astéroïde Ryugu le 27 juin 2018, la sonde japonaise Hayabusa2

Mission à risque : le Japon se prépare à se poser une dernière fois sur l’astéroïde Ryugu

La sonde spatiale japonaise Hayabusa2 s'apprête à vivre jeudi le point culminant de sa mission interstellaire, entamée fin 2014: atterrir dans le cratère créé artificiellement sur l'astéroïde Ryugu afin de prélever des échantillons du sous-sol.La sonde spatiale japonaise Hayabusa2 s'apprête à vivre jeudi le point culminant de sa mission interstellaire, entamée fin 2014: atterrir dans le cratère créé artificiellement sur l'astéroïde Ryugu afin de prélever des échantillons du sous-sol.

Sonde japonaise Hayabusa2: bouquet final avant le retour sur Terre

Asteroids fall to Earth in the form of meteorites, but these provide little information about their origins. The Japanese mission Hayabusa2 is designed to collect samples directly from the surface of an asteroid and return them to Earth for laboratory analysis. Three papers in this issue describe the Hayabusa2 team's study of the near-Earth carbonaceous asteroid 162173 Ryugu, at which the spacecraft arrived in June 2018 (see the Perspective by Wurm). Watanabe et al. measured the asteroid's mass, shape, and density, showing that it is a “rubble pile” of loose rocks, formed into a spinning-top shape during a prior period of rapid spin. They also identified suitable landing sites for sample collection. Kitazato et al. used near-infrared spectroscopy to find ubiquitous hydrated minerals on the surface and compared Ryugu with known types of carbonaceous meteorite. Sugita et al. describe Ryugu's geological features and surface colors and combined results from all three papers to constrain the asteroid's formation process. Ryugu probably formed by reaccumulation of rubble ejected by impact from a larger asteroid. These results provide necessary context to understand the samples collected by Hayabusa2, which are expected to arrive on Earth in December 2020. Science , this issue p. [268][1], p. [272][2], p. [252][3]; see also p. [230][4] The near-Earth asteroid 162173 Ryugu, the target of the Hayabusa2 sample-return mission, is thought to be a primitive carbonaceous object. We report reflectance spectra of Ryugu’s surface acquired with the Near-Infrared Spectrometer (NIRS3) on Hayabusa2, to provide direct measurements of the surface composition and geological context for the returned samples. A weak, narrow absorption feature centered at 2.72 micrometers was detected across the entire observed surface, indicating that hydroxyl (OH)–bearing minerals are ubiquitous there. The intensity of the OH feature and low albedo are similar to thermally and/or shock-metamorphosed carbonaceous chondrite meteorites. There are few variations in the OH-band position, which is consistent with Ryugu being a compositionally homogeneous rubble-pile object generated from impact fragments of an undifferentiated aqueously altered parent body. [1]: /lookup/doi/10.1126/science.aav8032 [2]: /lookup/doi/10.1126/science.aav7432 [3]: /lookup/doi/10.1126/science.aaw0422 [4]: /lookup/doi/10.1126/science.aax3089

The surface composition of asteroid 162173 Ryugu from Hayabusa2 near-infrared spectroscopy | Science

Japan's Hayabusa2 spacecraft recently struck the asteroid Ryugu with an explosive payload, which will help it collect samples that could teach us more about how the Solar System and life came to be.

Hayabusa2 Fires an Anti-Tank Warhead at Asteroid Ryugu - Universe Today

L’engin avait déjà réussi en février à collecter des poussières en surface. Il doit cette fois-ci récupérer des échantillons issus du sous-sol.L’engin avait déjà réussi en février à collecter des poussières en surface. Il doit cette fois-ci récupérer des échantillons issus du sous-sol.

La sonde japonaise Hayabusa-2 réussit à se poser une seconde fois sur l’astéroïde Ryugu

La sonde Hayabusa-2 est sur le point de clôturer sa mission en collectant une deuxième série d'échantillons sur l'astéroïde Ryugu, avant de partir pour la TerreLa sonde Hayabusa-2 est sur le point de clôturer sa mission en collectant une deuxième série d'échantillons sur l'astéroïde Ryugu, avant de partir pour la Terre

Le bouquet final d'Hayabusa-2 avant le retour sur Terre - Sciences et Avenir