1. France: Pôle Emploi: gros détournement à Pontarlier - Monde  Tribune de Genève
  2. Une employée chargée de chasser la fraude à Pôle Emploi détourne 260 000 euros  L'Obs
  3. Doubs : une référente de Pôle emploi reconnaît avoir détourné 260.000 euros  Actu Orange
  4. DOUBS. Une référente fraude à Pôle Emploi détourne 260.000€  Le Progrès
  5. Doubs : une référente de Pôle Emploi détourne 260.000 euros  Le Figaro
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Une conseillère de l'agence de Pontarlier aurait détourné 260'000 euros d'allocations chômage. Les dossiers concernaient des pseudo-travailleurs en Suisse. Une conseillère de l'agence de Pontarlier aurait détourné 260'000 euros d'allocations chômage. Les dossiers concernaient des pseudo-travailleurs en Suisse.

France: Pôle Emploi: gros détournement à Pontarlier - Genève: France voisine - tdg.ch

La référente fraude du Pôle Emploi de Pontarlier, dans le Doubs, a été interpellée à la fin du mois de juin. Elle est suspectée d’avoir détourné plus de 260.000 euros., C'est un comble pour une chargéeLa référente fraude du Pôle Emploi de Pontarlier, dans le Doubs, a été interpellée à la fin du mois de juin. Elle est suspectée d’avoir détourné plus de 260.000 euros., C'est un comble pour une chargée

Voitures, restaurants... la salariée de Pôle Emploi se faisait plaisir en détournant les indemnités - Capital.fr

Interpellée fin juin, cette référente fraude à l’agence de Pontarlier (Doubs) inventait des emplois en Suisse pour faire gonfler les indemnités.Interpellée fin juin, cette référente fraude à l’agence de Pontarlier (Doubs) inventait des emplois en Suisse pour faire gonfler les indemni

Comment une salariée de Pôle emploi a détourné 260 000 euros - Le Parisien

Une employée de l’agence de Pôle Emploi de Pontarlier a été interpellée à la fin du mois de juin. Elle est suspectée d’avoir détourné plus de 260 000 ...

Edition Haut-Doubs | Référente fraude à Pôle Emploi, elle détourne 260 000 € à Pontarlier

La surprise a été grande à la lecture de cette offre d'emploi. Sophie Gleize, demandeuse d'emploi âgée de 55 ans, est inscrite au Pôle emploi dans l'espoir de retrouver du travail. Elle a ainsi reçu une offre "complètement débile" dernièrement. Comme l'a relaté Le Parisien mardi 27, cette déficiente visuelle à 80% s'est donc vu proposer de devenir conducteur de train.La surprise a été grande à la lecture de cette offre d'emploi. Sophie Gleize, demandeuse d'emploi âgée de 55 ans, est inscrite au Pôle emploi dans l'espoir de retrouver du travail. Elle a ainsi reçu une offre "complètement débile" dernièrement. Comme l'a relaté Le Parisien mardi 27, cette déficiente visuelle à 80% s'est donc vu proposer de devenir conducteur de train.

Presque aveugle, Pôle emploi lui trouve un poste de conducteur de train | FranceSoir

Les agents de Pôle Emploi s'inquiètent des annonces de suppressions d'emplois prévues dans le projet de loi de finances 2019. Ils estiment, déjà, ne plus avoir les moyens de remplir leurs missions. 40% d'entre eux (selon les syndicats) ont fait grève ce mardi 20 novembre.Les agents de Pôle Emploi s'inquiètent des annonces de suppressions d'emplois prévues dans le projet de loi de finances 2019. Ils estiment, déjà, ne plus avoir les moyens de remplir leurs missions. 40% d'entre eux (selon les syndicats) ont fait grève ce mardi 20 novembre.

Nancy : les agents de Pôle Emploi manifestent

L’employée inventait des emplois en Suisse à sept receleurs, gonflant fortement leurs indemnités.

France - Monde | Une référente fraude à Pôle Emploi détourne 260 000 euros

L’employée inventait des emplois en Suisse à sept receleurs, gonflant fortement leurs indemnités.

France/Monde | Une référente fraude à Pôle Emploi détourne 260.000€

You have been blocked

La référente fraude de l’agence Pôle emploi de Pontarlier inventait des emplois à sept receleurs en SuisseLa référente fraude de l’agence Pôle emploi de Pontarlier inventait des emplois à sept receleurs en Suisse

Doubs: Spécialisée dans la lutte contre la fraude, une employée de Pôle Emploi détourne 260.000 euros

11/07/2019 14:54:13 - L'agent en charge de la lutte contre la fraude à Pontarlier a reconnu sa cupabilité dans cette affaire.  Une référente de l'agence Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) est soupçonnée d'avoir détourné 260L'agent en charge de la lutte contre la fraude à Pontarlier a reconnu sa cupabilité dans cette affaire.  Une référente de l'agence Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) est soupçonnée d'avoir détourné 260

Doubs : une salariée de Pôle Emploi soupçonnée d'avoir détourné 260.000 euros - Boursorama

Elle doit être jugée en décembre pour recel avec sept personnes.Elle doit être jugée en décembre pour recel avec sept personnes.

Doubs : une référente de Pôle Emploi détourne 260.000 euros

L’employée malhonnête était… référente fraude à l’agence Pôle Emploi de Pontarlier dans le Doubs. L’enquête au long cours a été menée par les policiers de la Brigade de Sûreté Urbaine (BSU), qui ont minutieusement épluché des milliers de feuillets et ont permis de confondre l’employée. L’affaire a éclaté lorsque cette dernière, spécialisée dans la lutte […]

Doubs : Une employée de Pôle Emploi censée lutter contre la fraude détourne 260 000 €

Actualités Police: FRAUDE - Une employée de l’agence de Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) est suspectée d’avoir détourné plus de 260 000 euros d'argent public. Interpellée début juin, elle a reconnu les faits et sera jugée avec sept autres personnes, accusées de recel et qui ont aussi reconnu les faits.#Police: FRAUDE - Une employée de l’agence de Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) est suspectée d’avoir détourné plus de 260 000 euros d'argent public. Interpellée début juin, elle a reconnu les faits et sera jugée avec sept autres personnes, accusées de recel et qui ont aussi reconnu les faits.

Une employée de Pôle emploi suspectée d'avoir détourné 260.000 euros d'argent public - LCI

L'argent détourné a surtout servi à acheter des voitures et à payer des restaurants. Une fraude à 260.000 euros, sept receleurs et des milliers de documents... Et tout s'est effondré à cause d'un arrêt de travail. Une référente de l'agence Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) et ses sept complices sont soupçonnés d'avoir détourné plus d'un quart de million d'euros. Ils seront jugés en décembre, a-t-on appris jeudi 11 juillet auprès du parquet de Besançon, confirmant une information du quotidien l'Est républicain. "Lors d'un arrêt de travail de l'agent en charge de la lutte contre la fraude de Pontarlier, la direction de Pôle Emploi a constaté une situation anormale relative à des comptes d'allocataires", a expliqué le parquet. Quatre dossiers sont apparus suspects : ils concernaient des salariés apparaissant comme ayant travaillé en Suisse, ce qui, après vérification, n'était pas le cas, et indemnisés en tant que demandeurs d'emploi en France. Interpellée début juillet, la quadragénaire a reconnu trois faits supplémentaires. Elle inventait à ses complices des emplois et gonflait leurs indemnités. Les concernés devaient ensuite lui reverser une partie des sommes perçues. "L'enquête du commissariat de police de Pontarlier a permis de mettre au jour cette escroquerie organisée qui permettait aux sept mis en cause d'acheter des véhicules neufs et de régler les factures dans de nombreux restaurants", a poursuivi le parquet. "L'argent a été majoritairement flambé", selon une source proche du dossier, citée par L'Est républicain. L'auteure présumée de la fraude encourt une peine maximale de sept ans de prison, aggravée par le caractère professionnel de sa fonction. Elle sera jugée, avec les autres protagonistes de cette affaire, en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, début décembre devant le tribunal de Besançon. Les 7 receleurs "n'avaient aucun antécédent judiciaire", a indiqué le parquet au quotidien local. L'argent détourné a surtout servi à acheter des voitures et à payer des restaurants. Une fraude à 260.000 euros, sept receleurs et des milliers de documents... Et tout s'est effondré à cause d'un arrêt de travail. Une référente de l'agence Pôle Emploi de Pontarlier (Doubs) et ses sept complices sont soupçonnés d'avoir détourné plus d'un quart de million d'euros. Ils seront jugés en décembre, a-t-on appris jeudi 11 juillet auprès du parquet de Besançon, confirmant une information du quotidien l'Est républicain. "Lors d'un arrêt de travail de l'agent en charge de la lutte contre la fraude de Pontarlier, la direction de Pôle Emploi a constaté une situation anormale relative à des comptes d'allocataires", a expliqué le parquet. Quatre dossiers sont apparus suspects : ils concernaient des salariés apparaissant comme ayant travaillé en Suisse, ce qui, après vérification, n'était pas le cas, et indemnisés en tant que demandeurs d'emploi en France. Interpellée début juillet, la quadragénaire a reconnu trois faits supplémentaires. Elle inventait à ses complices des emplois et gonflait leurs indemnités. Les concernés devaient ensuite lui reverser une partie des sommes perçues. "L'enquête du commissariat de police de Pontarlier a permis de mettre au jour cette escroquerie organisée qui permettait aux sept mis en cause d'acheter des véhicules neufs et de régler les factures dans de nombreux restaurants", a poursuivi le parquet. "L'argent a été majoritairement flambé", selon une source proche du dossier, citée par L'Est républicain. L'auteure présumée de la fraude encourt une peine maximale de sept ans de prison, aggravée par le caractère professionnel de sa fonction. Elle sera jugée, avec les autres protagonistes de cette affaire, en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, début décembre devant le tribunal de Besançon. Les 7 receleurs "n'avaient aucun antécédent judiciaire", a indiqué le parquet au quotidien local.

Doubs : une référente de Pôle emploi reconnaît avoir détourné 260.000 euros

L’employée de Pôle Emploi versait des indemnités indues à des complices - dont l’un est originaire des Hauts-de-France, qui lui reversaient ensuite une partie de la somme.L’employée de Pôle Emploi versait des indemnités indues à des complices - dont ...

Une référente fraude chez Pôle Emploi y détourne 260 000 euros

Sept autres personnes, les bénéficiaires présumés du système qu'elle avait mis en place, ont été interpellées et sont mises en cause pour "recel".

Doubs : une référente fraude de Pôle emploi interpellée après avoir détourné 280 000 euros

La référente fraude de Pôle Emploi est suspectée d’avoir détourné plus de 260 000 €. Elle a intégralement reconnu les faits. Sept autres personnes sont également mises en cause.  Une La référente fraude de Pôle Emploi est suspectée d’avoir détourné plus de 260 000 €. Elle a intégralement reconnu les faits. Sept autres personnes sont également mises en cause. 

Doubs : une employé de Pôle Emploi détourne 260 000 euros - Charente Libre.fr

Une employée de l'agence de Pontarlier (Doubs) a été interpellée en juin, révèle « L'Est républicain ». Avec l'argent, elle se payait de grands restaurants.Une employée de l'agence de Pontarlier (Doubs) a été interpellée en juin, révèle « L'Est républicain ». Avec l'argent, elle se payait de grands restaurants.

Pôle emploi : référente fraude, elle détourne 260 000 euros - Le Point