1. Internet: Gafa: Paris encourt le courroux de Washington - Monde  24 heures
  2. Washington va enquêter sur la taxe française sur les GAFA  Le Temps
  3. Le Parlement adopte définitivement la taxe sur les géants du numérique  franceinfo
  4. Washington lance une enquête sur la taxe française sur les GAFA  RTBF
  5. La France adopte la taxe Gafa malgré les menaces des États-Unis - Economie  L'Usine Nouvelle
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Les Etats-Unis promettent des représailles après que la France a adopté une «taxe Gafa» (Google, Amazon, Facebook, Apple). Les Etats-Unis promettent des représailles après que la France a adopté une «taxe Gafa» (Google, Amazon, Facebook, Apple).

Internet: Gafa: Paris encourt le courroux de Washington - Monde - 24heures.ch

Malgré les mises en garde américaines, la taxe a été adoptée par la majorité des groupes. Elle n'a qu'une vocation temporaire, a rappelé Bruno Le Maire.Malgré les mises en garde américaines, la taxe a été adoptée par la majorité des groupes. Elle n'a qu'une vocation temporaire, a rappelé Bruno Le Maire.

La taxe sur les Gafa adoptée malgré les menaces de Washington - Le Point

Les États-Unis estiment que le projet de loi de "taxe GAFAM" vise particulièrement les géants du numérique américains. Une enquête est ouverte.Les États-Unis estiment que le projet de loi de "taxe GAFAM" vise particulièrement les géants du numérique américains. Une enquête est ouverte.

Taxe GAFAM : les États-Unis lancent une enquête sur le projet de loi français - PhonAndroid.com

C’est décidément le rôle de « gendarme » de la bonne conformité des usages et dispositions internes prises au sein des Etats, que l’Administration TRUMP entend endosser d’une manière assez large, notamment en annonçant hier, à la veille du vote définitif de la taxe GAFA par le Sénat, la mise en place d’une vaste enquête sur leLire la suite

L'Administration Trump ouvre une enquête sur la Taxe GAFA

[ACTUALISÉ] Le Sénat français a adopté définitivement la taxe Gafa jeudi 11 juillet. La veille, les États-Unis ont annoncé... - Economie[ACTUALISÉ] Le Sénat français a adopté définitivement la taxe Gafa jeudi 11 juillet. La veille, les États-Unis ont annoncé... - Economie

La France adopte la taxe Gafa malgré les menaces des États-Unis - Economie

Retrouvez toute l'actualité sociétale en Belgique et dans le Monde vue par les rédactions de la RTBF. Les faits divers, l'environnement, la science, la santé…

RTBF Info - L'actualité société

“Avoid State Taxes on Crypto With US Supreme Court’s Recent Trust Decision? https://t.co/NScrevvztv”

Joel Comm on Twitter: "Avoid State Taxes on Crypto With US Supreme Court’s Recent Trust Decision? https://t.co/NScrevvztv"

Twitter / Error

“interview in Le Monde (@lemondefr) about the French premieres of 'Blank Out' and 'Eight' at @Festival_dAix”

Michel van der Aa on Twitter: "interview in Le Monde (@lemondefr) about the French premieres of 'Blank Out' and 'Eight' at @Festival_dAix… "

Twitter / Error

Cette taxe vise les entreprises qui réalisent un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de plus de 750 millions d'euros dans le monde, dont 25 millions d'euros pouvant être rattachés à des utilisateurs localisés en France.

Le Parlement adopte définitivement la taxe sur les géants du numérique

Le texte devra s’appliquer à une trentaine de groupes Le Parlement a définitivement adopté jeudi l’instauration d’une taxe sur les géants du numérique, faisant de la France l’un des Le texte devra s’appliquer à une trentaine de groupes

Le Parlement a définitivement adopté la taxe sur les géants du numérique - Sud Ouest.fr

DÉCRYPTAGE - Que les Américains s’interrogent sur le caractère «discriminatoire ou déraisonnable» de la mesure française ne manque pas de sel, tant ils sont les champions incontestés de la discipline.DÉCRYPTAGE - Que les Américains s’interrogent sur le caractère «discriminatoire ou déraisonnable» de la mesure française ne manque pas de sel, tant ils sont les champions incontestés de la discipline.

Taxe Gafa : c’est l’hôpital (américain) qui se moque de la charité (française) 

Donald Trump réagit à la taxe GAFA et commande une commission d'enquête qui pourrait être le prélude à des sanctions économiques contre la France. L'Assemblée nationale française a donné le 4 juillet le feu vert au projet de loi.Donald Trump réagit à la taxe GAFA et commande une commission d'enquête qui pourrait être le prélude à des sanctions économiques contre la France. L'Assemblée nationale française a donné le 4 juillet le feu vert au projet de loi.

Washington demande une enquête sur la «taxe Gafa» française : sanctions en vue — RT en français

Le Sénat français a définitivement adopté jeudi, par un vote à main levée, le projet de loi sur la "création d'une taxe sur les services numériques". Il ignore ainsi les menaces de représailles du président américain Donald Trump.

La France ignore les menaces de Trump et adopte sa taxe sur les Gafa | L'Echo

Les États-Unis lancent une enquête sur le projet de taxe française sur les géants du numérique. Cette initiative pourrait déboucher sur des mesures de rétorsion, et aggraver les tensions commerciales entre Washington et l’Union européenne. Le Parlement...Les États-Unis lancent une enquête sur le projet de taxe française sur les géants du numérique. Cette initiative pourrait déboucher sur des mesures de rétorsion, et aggraver les tensions commerciales entre Washington et l’Union européenne. Le Parlement...

La taxe Gafa en passe d'être adoptée en France, les États-Unis lancent une enquête - Amériques - RFI

Les États-Unis dénoncent la taxe imposée par la France aux géants américains. L'enquête pourrait déboucher sur l'application de nouveaux droits de douane.Les États-Unis dénoncent la taxe imposée par la France aux géants américains. L'enquête pourrait déboucher sur l'application de nouveaux droits de douane.

Les États-Unis ouvrent une enquête sur la taxe GAFA - BDM

Les États-Unis craignent que la taxe français sur les services numérique freine le bon fonctionnement du commerce américain. Donald Trump a donc ordonné une enquête.Les États-Unis craignent que la taxe français sur les services numérique freine le bon fonctionnement du commerce américain. Donald Trump a donc ordonné une enquête.

La taxe sur les GAFA, « inéquitable » ? Donald Trump ordonne une enquête sur la mesure française - Politique - Numerama

Une taxe "à la française" en passe d'être définitivement adoptée Le Parlement doit adopter définitivement jeudi, par un ultime vote du Sénat à majorité de droite, l'instauration d'une taxe sur les "Gafa" , faisant de la France l'un des premiers pays à imposer le chiffre d'affaires des géants du numérique. Elle devrait s'appliquer à une trentaine de groupes incluant donc Google, Amazon, Facebook et Apple (Gafa) ainsi que Meetic, Airbnb, Instagram ou encore la française Criteo, et rapporter 400 millions d'euros en 2019, puis 650 millions en 2020. Voté en première lecture au printemps dans les deux chambres dans des versions différentes, le texte avait fait l'objet fin juin d'un compromis en commission mixte paritaire (CMP) approuvé le 4 juillet par l'Assemblée nationale. Le projet de loi porté par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire vise à taxer les activités numériques qui "créent de la valeur grâce aux internautes français". Concrètement, elle vise les entreprises qui réalisent un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de plus de 750 millions d'euros dans le monde, dont 25 millions d'euros pouvant être rattachés à des utilisateurs localisés en France. L'idée est de les imposer à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé en France notamment sur la publicité ciblée en ligne, la vente de données à des fins publicitaires et la mise en relation des internautes par les plateformes. Mais cette solution unilatérale a vocation à n'être que temporaire, dans l'attente d'un aboutissement de négociations internationales. Une enquête américaine ouverte sur les effets de cette taxe Les Etats-Unis ont annoncé mercredi avoir lancé une enquête sur les effets de cette taxe. L'enquête --ouverte sous l'article de la loi du commerce dit "Section 301"-- pourrait, en fonction des conclusions auxquelles elle aboutit, entraîner des mesures de représailles américaines. Le G20 Finances réuni début juin au Japon a enregistré des progrès sur ce dossier: les argentiers des grandes économies de la planète ont promis de "redoubler d'efforts" pour "remettre de la justice fiscale sur la scène internationale", selon les propos de Bruno Le Maire. L'objectif est de parvenir à un accord final d'ici à 2020, une avancée rendue possible par le changement d'attitude des Etats-Unis, qui bloquaient les négociations depuis des années. Les divergences restent toutefois importantes sur les moyens d'application, Washington privilégiant une approche très large ne se limitant pas au secteur du numérique. La "taxe Gafa à la française" s'inspire largement d'un projet européen qui n'a pas abouti en raison des réticences de l'Irlande, de la Suède, du Danemark et de la Finlande.Une taxe "à la française" en passe d'être définitivement adoptée Le Parlement doit adopter définitivement jeudi, par un ultime vote du Sénat à majorité de droite, l'instauration d'une taxe sur les "Gafa" , faisant de la France l'un des premiers pays à imposer le chiffre d'affaires des géants du numérique. Elle devrait s'appliquer à une trentaine de groupes incluant donc Google, Amazon, Facebook et Apple (Gafa) ainsi que Meetic, Airbnb, Instagram ou encore la française Criteo, et rapporter 400 millions d'euros en 2019, puis 650 millions en 2020. Voté en première lecture au printemps dans les deux chambres dans des versions différentes, le texte avait fait l'objet fin juin d'un compromis en commission mixte paritaire (CMP) approuvé le 4 juillet par l'Assemblée nationale. Le projet de loi porté par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire vise à taxer les activités numériques qui "créent de la valeur grâce aux internautes français". Concrètement, elle vise les entreprises qui réalisent un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de plus de 750 millions d'euros dans le monde, dont 25 millions d'euros pouvant être rattachés à des utilisateurs localisés en France. L'idée est de les imposer à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé en France notamment sur la publicité ciblée en ligne, la vente de données à des fins publicitaires et la mise en relation des internautes par les plateformes. Mais cette solution unilatérale a vocation à n'être que temporaire, dans l'attente d'un aboutissement de négociations internationales. Une enquête américaine ouverte sur les effets de cette taxe Les Etats-Unis ont annoncé mercredi avoir lancé une enquête sur les effets de cette taxe. L'enquête --ouverte sous l'article de la loi du commerce dit "Section 301"-- pourrait, en fonction des conclusions auxquelles elle aboutit, entraîner des mesures de représailles américaines. Le G20 Finances réuni début juin au Japon a enregistré des progrès sur ce dossier: les argentiers des grandes économies de la planète ont promis de "redoubler d'efforts" pour "remettre de la justice fiscale sur la scène internationale", selon les propos de Bruno Le Maire. L'objectif est de parvenir à un accord final d'ici à 2020, une avancée rendue possible par le changement d'attitude des Etats-Unis, qui bloquaient les négociations depuis des années. Les divergences restent toutefois importantes sur les moyens d'application, Washington privilégiant une approche très large ne se limitant pas au secteur du numérique. La "taxe Gafa à la française" s'inspire largement d'un projet européen qui n'a pas abouti en raison des réticences de l'Irlande, de la Suède, du Danemark et de la Finlande.

Trump riposte à la « taxe GAFA » française [Vidéo]

Les Etats-Unis ont menacé la France de sanctions quelques heures avant l'adoption de la "taxe Gafa", jeudi, au Sénat. Voici pourquoi Washington agit de la sorte.Les Etats-Unis ont menacé la France de sanctions quelques heures avant l'adoption de la "taxe Gafa", jeudi, au Sénat. Voici pourquoi Washington agit de la sorte.

Taxe Gafa : pourquoi les Etats-Unis menacent la France

Après la Chine, les Etats-Unis vont-ils déclencher une guerre commerciale avec la France ? La question peut se poser après l'annonce hier par l'administration Trump de l'ouverture d'une enquête, en représailles à la taxe GAFA (pour Google, Apple, Facebook et Amazon), en cours d'adoption en France. L...Après la Chine, les Etats-Unis vont-ils déclencher une guerre commerciale avec la France ? La question peut se poser après l'annonce hier par l'administration Trump de l'ouverture d'une enquête, en re...