1. Mort suspecte en EMS: le meurtre «semble écarté»  20 Minutes
  2. Un pensionnaire d'EMS tue une autre résidente  Le Matin
  3. Une enquête ouverte après la mort d'une retraitée de 87 ans  LCI
  4. Essonne. Mort d'une résidente dans sa maison de retraite : gardes à vue levées  Ouest-France éditions locales
  5. Mort suspecte dans une maison de retraite  20 Minutes
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
D'abord soupçonné par la police d'avoir étouffé une résidente d'une maison de retraite, un octogénaire semble hors de cause.D'abord soupçonné par la police d'avoir étouffé une résidente d'une maison de retraite, un octogénaire semble hors de cause.

20 minutes - Mort suspecte en EMS: le meurtre «semble écarté» - Faits divers

Actualités Police : FAITS DIVERS - Le pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue mardi après la mort d'une résidente de 87 ans. Une aide-soignante a également été placée en garde à vue. Selon nos informations, les gardes à vue ont été levées mercredi dans l'attente des résultats d'autopsie. #Police : FAITS DIVERS - Le pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue mardi après la mort d'une résidente de 87 ans. Une aide-soignante a également été placée en garde à vue. Selon nos informations, les gardes à vue ont été levées mercredi dans l'attente des résultats d'autopsie.

Mort suspecte dans une maison de retraite : l'autopsie penche pour un décès naturel, la garde à vue d'un pensionnaire levée - LCI

Un homme de 87 ans a été placé en garde-à-vue après la mort d'une résidente d'une maison de retraite à Maisse, dans l'Essonne. Selon des médias, l'homme l’a étouffée.Un homme de 87 ans a été placé en garde-à-vue après la mort d'une résidente d'une maison de retraite à Maisse, dans l'Essonne. Selon des médias, l'homme l’a étouffée.

Un octogénaire soupçonné d'avoir tué une résidente de sa maison de retraite dans l’Essonne - Sputnik France

Une enquête a été ouverte par le parquet d’Évry et confiée à la brigade de recherches de la ville. Une autopsie est en cours pour déterminer l'heure et la cause exacte de la mort.Une enquête a été ouverte par le parquet d’Évry et confiée à la brigade de recherches de la ville. Une autopsie est en cours pour déterminer l'heure et la cause exacte de la mort.

Essonne: une personne âgée retrouvée morte dans un Ehpad, un pensionnaire suspecté

Une femme de 87 ans a été retrouvée sans vie dans sa chambre ce lundi soir, dans l’EHPAD Korian le Gâtinais, situé à Maisse (Essonne). Un homme de 86 ans a été placé en garde à vue, tout comme une aide-soignante. Un homme âgé de 87 ans est soupçonné d’avoir tué une résidente de sa […]

Essonne : Un homme de 86 ans soupçonné d'avoir tué une résidente de son EHPAD

You have been blocked

L'enquête se poursuit à Evry pour déterminer les circonstances exactes de la mort. Le pensionnaire de 86 ans, un temps soupçonné, a depuis pu rejoindre l'Ehpad.L'enquête se poursuit à Evry pour déterminer les circonstances exactes de la mort. Le pensionnaire de 86 ans, un temps soupçonné, a depuis pu rejoindre l'Ehpad.

Essonne: l'autopsie de l'octogénaire retrouvée morte dans un Ehpad ne révèle pas de trace d'asphyxie

L'autopsie pratiquée sur la résidente de l'EHPAD Korian le Gâtinais, situé à Maisse, dans l'Essonne, n'a révélé aucune trace d’asphyxie ni de coup. En l'état, l'hypothèse du meurtre est écartée. Les deux gardes à vue - de l'homme soupçonné du meurtre et de l'aide soignante - ont été levées.L'autopsie pratiquée sur la résidente de l'EHPAD Korian le Gâtinais, situé à Maisse, dans l'Essonne, n'a révélé aucune trace d’asphyxie ni de coup. En l'état, l'hypothèse du meurtre est écartée. Les deux gardes à vue - de l'homme soupçonné du meurtre et de l'aide soignante - ont été levées.

Octogénaire retrouvée morte dans un EHPAD de l'Essonne : l'hypothèse du meurtre écartée

Un pensionnaire d’une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue mardi après la mort d’une résidente de 87 ans, a appris l’AFP de source proche du dossier confirmant une information du Parisien.Un pensionnaire d’une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en gard...

Un octogénaire interpellé après la mort d’une résidente dans sa maison de retraite

Le pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse, dans l'Essonne, a été placé en garde à vue mardi. Il est suspecté d'avoir tué une autre octogénaire résidant dans l'Ehpad. Une aide-soignante a également été placée...Le pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse, dans l'Essonne, a été placé en garde à vue mardi. Il est suspecté d'avoir tué une autre octogénaire résidant dans l'Ehpad. Une aide-soignante a également été placée...

Essonne : la pensionnaire d'un Ehpad retrouvée morte, un octogénaire soupçonné de l'avoir tuée - ladepeche.fr

Une femme de 87 ans a été retrouvée morte mardi matin dans une maison de retraite pour personnes âgées dépendantes à Maisse, dans l’Essonne. Une enquête a été ouverte.Une femme de 87 ans a été retrouvée morte mardi matin dans une maison de retraite pour personnes âgées dépendantes à Maisse, dans l’Essonne. Une enquête a été ouverte.

Essonne : une pensionnaire d’un Ehpad retrouvée morte - France 3 Paris Ile-de-France

L’aide soignante soupçonnée de non-assistance à personne en danger est ressortie libre des locaux de la gendarmerie. L’octogénaire soupçonné de meurtre a été hospitalisé.L’aide soignante soupçonnée de non-assistance à personne en danger est ressortie libre des locaux de la gendarmerie. L’octogénaire soupçonné

Essonne : gardes à vue levées après un décès suspect dans une maison de retraite - Le Parisien

Un octogénaire et une aide-soignante étaient en garde à vue après le décès d'une femme de 87 ans dans une maison de retraite. Tous deux ont finalement été libérés mercredi.Un octogénaire et une aide-soignante étaient en garde à vue après le décès d'une femme de 87 ans dans une maison de retraite. Tous deux ont finalement été libérés mercredi.

Mort d'une résidente dans sa maison de retraite en Essonne : gardes à vue levées

Un pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue, mardi, après le meurtre d'une résidente de 87 ans, a...Un pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue, mardi, après le meurtre d'une résidente de 87 ans, a...

Un octogénaire français interpellé après le meurtre d'une résidente dans sa maison de repos - La Libre

Interpellé par la police, un octogénaire est soupçonné d'avoir étouffé une résidente de sa maison de retraite avec un coussin.Interpellé par la police, un octogénaire est soupçonné d'avoir étouffé une résidente de sa maison de retraite avec un coussin.

Un pensionnaire d'Ehpad aurait tué une résidente

Une retraitée de 87 ans a été retrouvée morte lundi soir dans la chambre d'une maison d'Ehpad de l'Essonne. Un pensionnaire de 86 ans est suspecté de l'avoir tuée. Alertée par des cris, une aide-soignante de la maison de retraite médicalisée pour personnes dépendantes de Maisse, dans l'Essonne, est arrivée trop tard. La pensionnaire âgée de 87 ans était décédée. Son compagnon de chambrée, un autre octogénaire, est suspecté de l'avoir étouffée avec un oreiller, d'après BFMTV et Europe 1. Il a été surpris un oreiller à la main et la mort par étouffement a été confirmée. La gendarmerie a été avisée des faits mardi matin. En raison de son âge, 86 ans, et de son état de santé mentale, le suspect n'a pas pu être placé en garde à vue et a été interné. Selon Le Parisien, l'aide-soignante qui a découvert le corps a été placée en garde à vue pour non-assistance à personne en danger. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Évry. Un porte-parole de l'établissement a seulement indiqué : "L'établissement et tout le personnel adressent leurs condoléances" à la famille de la victime. "Notre métier est de protéger et de maintenir le bien-être de nos résidents".Une retraitée de 87 ans a été retrouvée morte lundi soir dans la chambre d'une maison d'Ehpad de l'Essonne. Un pensionnaire de 86 ans est suspecté de l'avoir tuée. Alertée par des cris, une aide-soignante de la maison de retraite médicalisée pour personnes dépendantes de Maisse, dans l'Essonne, est arrivée trop tard. La pensionnaire âgée de 87 ans était décédée. Son compagnon de chambrée, un autre octogénaire, est suspecté de l'avoir étouffée avec un oreiller, d'après BFMTV et Europe 1. Il a été surpris un oreiller à la main et la mort par étouffement a été confirmée. La gendarmerie a été avisée des faits mardi matin. En raison de son âge, 86 ans, et de son état de santé mentale, le suspect n'a pas pu être placé en garde à vue et a été interné. Selon Le Parisien, l'aide-soignante qui a découvert le corps a été placée en garde à vue pour non-assistance à personne en danger. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Évry. Un porte-parole de l'établissement a seulement indiqué : "L'établissement et tout le personnel adressent leurs condoléances" à la famille de la victime. "Notre métier est de protéger et de maintenir le bien-être de nos résidents".

Essonne : un homme de 86 ans soupçonné de meurtre dans un Ehpad

Interpellé par la police, un octogénaire est soupçonné d'avoir étouffé une résidente de son EMS avec un coussin. Interpellé par la police, un octogénaire est soupçonné d'avoir étouffé une résidente de son EMS avec un coussin.

France : Mort suspecte dans une maison de retraite - Faits Divers - lematin.ch

C’est une aide-soignante qui a été alertée par des cris dans la chambre de la victime. Un résident a été placé en garde à vue. Un pensionnaire d’une maison de retraite de Maisse (Essonne) C’est une aide-soignante qui a été alertée par des cris dans la chambre de la victime. Un résident a été placé en garde à vue.

Essonne : un octogénaire soupçonné d’avoir tué une résidente dans un Ehpad - Sud Ouest.fr

Un pensionnaire d’une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue, mardi, après le meurtre d’une résidente de 87 ans, a appris l’AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.Un pensionnaire d’une maison de retraite de Maisse (Essonne) a été placé en garde à vue, mardi, après le meurtre d’une résidente de 87 ans, a appris l’AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Une résidente d’une maison de repos tuée en France: interpellé, un octogénaire a été aperçu oreiller à la main près de la chambre de la victime

Cet homme a été interpellé mardi après-midi et placé en garde à vueCet homme a été interpellé mardi après-midi et placé en garde à vue

Essonne: Un octogénaire interpellé après la mort d'une résidente dans sa maison de retraite